Qui est en ligne

Nous avons 14 invités et aucun membre en ligne

Social Links

    Choix de la langue

    vendredi 20 octobre 2017
    • 57330022.jpg
    • 57350030.jpg
    • 57350036.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-4.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-5.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-10.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-12.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-13.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-14.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-15.jpg
    • theatre-22-950x360.jpg
    • theatre-51-950x360.jpg
    • theatre-86-950x360.jpg
    • theatre-88-950x360.jpg

    Fil de navigation

    Le Blog de Fernand PRINCE

    This is some blog description about this site

    Le mot bleu

    Posté par le dans Autre
    • Taille du texte: Agrandir Réduire
    • Lectures : 1207
    • 0 commentaires
    • Notifications
    • Imprimer

    O Chers Lecteurs,

    il y a un peu plus d'un mois... je vous prouvais que je savais écrire... non pas bien sûr quand j'ai décidé de créer ce blog, mais plutôt quand j'ai publié quelques poèmes... Oui (enfin, ça ne regarde que moi!), je sais écrire. Mais est-ce que ça participe en tant qu'acte citoyen au développement humain et à la paix dans le monde? Il va de soi que non. J'ai voulu faire une interlude afin de mieux reprendre ensuite les choses de manière radicale... sur des sujets plus sérieux... un peu comme lorsqu'on met le bout du pied dans l'eau de la piscine pour en apprécier la température avant de s'y jeter de tout son corps. Mais à ceux qui ont aimé mes poèmes - en dépit de toute considération -, je les rassure que des poèmes ou d'autres incartades inattendues pourraient voir le jour... toujours sous forme d'interlude, j'entends...


     Je me pose plus souvent que d'habitude beaucoup de questions. Je m'interroge sur divers sujets, indéfiniment répartis entre le présent et le futur (pas les miens uniquement, mais plutôt le nôtre). Des pensées tournées vers le passé me traversent aussi, je l'avoue. Doté d'une conscience (heureusement :-) et en tant qu'animal doté de raison (j'ose l'écrire, mais peut être à vérifier... on pourrait peut être plutôt dire doté d'instinct, à voir), notre rapport aux autres et surtout au temps sont déterminants dans notre vie et sont par conséquent la première source de nos problèmes. La deuxième source de ceux-ci sont, je crois, notre regard sur nous-même et en particulier sur notre imperfectibilité (On ne s'aime pas, on se trouve imparfait et on peine à se perfectionner... pour se plaire ou surtout pour plaire aux autres. Mais si les autres ne s'aiment pas eux-même aussi, comment pourraient-ils nous aimer? Hein, hein...). Notre rapport aux autres et au temps m'intéresse beaucoup. Mais je vais pas commencer par parler de notre rapport aux autres, parce que je sais que ça va me prendre un temps infini (tant mieux me diront certains, ainsi on te lire à l'infini parce que tu écris bien. Oui, je sais et je vous aime.) Il y a beaucoup à dire sur notre rapport aux autres parce que c'est bien connu (comme disait Sartre), l'enfer, c'est les autres. Je vais d'abord parler du temps, du temps passé un peu, surtout du temps présent et évidemment du temps à venir. Je vais être père... alors je dois bien sûr chérir et me préparer à la venue à cet être innocent, la somme de mon passé et de mon présent. Voilà ce qui donne le résultat du futur... Je vous rassure je vais essayer de ne pas faire du Jean-Claude Vandamme. Je vais parler de ma vision du monde, à mon humble échelle, autrement dit de mon humble avis, une façon d'apporter des idées aussi à ce qu'il pourrait être dans le meilleur des monde... à ce qu'il pourrait être, pourquoi pas, demain.

    A demain...

    0
    Les commentaires sont désactivés par l'auteur.
    Bienvenue