Qui est en ligne

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

Social Links

    Choix de la langue

    lundi 11 décembre 2017
    • 57330022.jpg
    • 57350030.jpg
    • 57350036.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-4.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-5.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-10.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-12.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-13.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-14.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-15.jpg
    • theatre-22-950x360.jpg
    • theatre-51-950x360.jpg
    • theatre-86-950x360.jpg
    • theatre-88-950x360.jpg

    Fil de navigation

    Le Blog de Fernand PRINCE

    This is some blog description about this site

    Avez vous lu " Candide " de Voltaire?

    Posté par le dans Articles Theatre
    • Taille du texte: Agrandir Réduire
    • Lectures : 1372
    • 0 commentaires
    • Notifications
    • Imprimer

    Changer le monde. Si je vous demande "pourquoi?", vous allez me rire au nez... l'air de dire " c'est impossible, voyons!" ou bien " tu rigoles ou quoi? Tu vois pas dans quel monde on vit?" Changer le monde est une tâche titanesque. Oui, parce qu'il ne s'agit pas de changer le monde comme de changer de voiture ou de changer la déco de chez soi. Déjà si on commence à voir les choses en si grand comme d'avoir les yeux plus gros que le ventre, on fait fausse route. Il faut voir, je crois, les choses  à l'échelle humaine... parce que nous sommes le monde, chacun d'entre nous est une part du monde, alors peut être que de changer d'abord soi-même avant d'envisager de changer le monde serait plus raisonnable. Je vous apprend rien? Tant mieux, alors vous n'aurez rien de plus à retenir.


             Le monde est comme une salade composée, faite donc de divers ingrédients, certains qu'on aime et d'autres pas. Evidemment on ne va pas changer ce qu'on aime! A l'échelle de soi-même, on a des défauts et on a des qualités. On aime ses qualités mais on n'aime pas ses défauts. Va-t-on donc se décider à changer ses défauts et ne conserver que les qualités? Aussi humain que nous sommes et qu'on oublie parfois, défauts et qualités témoignent de notre imperfectibilité et par ailleurs avoir des défauts n'a jamais fait de mal à qui que ce soit. Ce qui nous rend humain serait notre imperfectibilité? De savoir que personne n'est parfait devrait pourtant nous rendre plus humble et reconnaître que sur ce plan nous sommes tous égaux. Alors tentons plutôt de pacifier notre relation les uns avec les autres! La relation! Voilà le coeur du problème! le sujet fondamental!

    0
    Les commentaires sont désactivés par l'auteur.
    Bienvenue