Qui est en ligne

Nous avons 9 invités et aucun membre en ligne

Social Links

    Choix de la langue

    lundi 11 décembre 2017
    • 57330022.jpg
    • 57350030.jpg
    • 57350036.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-4.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-5.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-10.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-12.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-13.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-14.jpg
    • Moi-Jacob-Selection-15.jpg
    • theatre-22-950x360.jpg
    • theatre-51-950x360.jpg
    • theatre-86-950x360.jpg
    • theatre-88-950x360.jpg

    Fil de navigation

    Moi Jacob, esclave Wood Home

    Avez vous lu " Candide " de Voltaire?

    Changer le monde. Si je vous demande "pourquoi?", vous allez me rire au nez... l'air de dire " c'est impossible, voyons!" ou bien " tu rigoles ou quoi? Tu vois pas dans quel monde on vit?" Changer le monde est une tâche titanesque. Oui, parce qu'il ne s'agit pas de changer le monde comme de changer de voiture ou de changer la déco de chez soi. Déjà si on commence à voir les choses en si grand comme d'avoir les yeux plus gros que le ventre, on fait fausse route. Il faut voir, je crois, les choses  à l'échelle humaine... parce que nous sommes le monde, chacun d'entre nous est une part du monde, alors peut être que de changer d'abord soi-même avant d'envisager de changer le monde serait plus raisonnable. Je vous apprend rien? Tant mieux, alors vous n'aurez rien de plus à retenir.

    Lire la suite...

    Moi Jacob, l’esclave d’Agbodrafo Wood Home

    Texte : Jacques Bruyas
    Adaptation théâtrale : Danielle Rousseau-Gopner
    Mise en scène : Fernand Prince et Danielle Rousseau-Gopner
    Avec : Fernand Prince – Basile Siekoua – Mossy Amidi Fard

    Le témoignage de Jacob, jeune homme d’un village du Togo, dont l’insouciance a permis à un clan rival de dénoncer son village auprès d’un esclavagiste anglais.

    Le village fut alors décimé et les prisonniers enchaînés embarqués pour nourrir le commerce triangulaire de la traite. Seul Jacob fut épargné et exploité comme comptable du nombre de victimes, morts plongés dans un puits.

     

    Durée du spectacle : 1 h 00

    Bienvenue